Même si, contrairement aux autres principaux dispositifs de défiscalisation, la loi Girardin fonctionne sur le principe d’une réduction d’impôt proportionnelle au montant de l’investissement et non à la tranche marginale d’imposition de l’investisseur, elle est recommandée aux contribuables situés dans les tranches supérieures.
 
Le schéma est rendu très simple pour l’investisseur depuis quelques années :
 
1. C’est comme l’achat d’un produit prêt à la consommation au supermarché ; notre client achète environ 78€ une réduction de son IR de 100€ ; plus vous faites votre opération tôt dans l’année, meilleur est votre coefficient de réduction (nous consulter).
 
2. Ensuite, c’est le fabricant qui a la charge du suivi réglementaire et locatif du bien industriel acheté, pendant 5 ans.
 
3. Aussi, plus que tout la qualité de travail de notre fournisseur, vérifiée sur plusieurs années est le fondement de la sécurité de cette réduction IR.
 
4. Nous sélectionnons que les offres qui répartissent sur plusieurs loueurs différents les fonds de nos clients, afin d’échapper à tout risque de redressement qui arrive quand un loueur est défaillant, mais est techniquement impossible quand aucun loueur ne représente plus de 20% du projet complet.